Pourquoi les enfants remontent-ils le toboggan ?

Dernière mise à jour: 01.10.20

0
1

 

Dans notre vie d’adulte, nous sommes soumis à de nombreuses règles et lois imposées par la société et par nous-mêmes. Il nous arrive alors de vouloir enfreindre ces conventions. La psychologie enfantine fonctionne exactement de la même façon. Cette situation s’illustre dans le principe de prendre le toboggan à l’envers.

 

L’exploration des capacités motrices

La période située entre la tranche d’âge de zéro à quatre ans constitue le moment durant lequel votre enfant vit ce que les pédiatres et spécialistes de la petite enfance appellent la phase de découverte. Il observe le monde qui l’entoure, et en même temps apprend la manière par laquelle il pourra interférer avec ce qu’il voit, ce qu’il entend et ce qu’il touche. Lorsque l’intérêt pour les jouets d’éveil s’estompe, il commencera à s’intéresser à la manière d’exploiter toutes ses potentialités physiques. C’est pourquoi il recherche le maximum d’activités qui lui permettront de se dépenser, pour savoir jusqu’où il peut aller. À part le bac à sable qui tend malheureusement à disparaître des principes de jeux, le toboggan constitue un élément essentiel dans cette découverte de ses capacités motrices.

Toutefois, les observateurs ont noté qu’un enfant ne suit pas systématiquement le sens giratoire imposé, à savoir monter l’échelle, se laisser glisser sur la rampe, se relever, courir pour rejoindre l’échelle, et ainsi de suite. Le principe fonctionne deux ou trois minutes, ensuite le réflexe naturel de l’enfant le pousse à effectuer un contresens. La quasi-totalité des enfants décide en effet de remonter directement par la glissière au bout de quelques rotations en sens normal. L’explication serait simple, selon les spécialistes.

Un enfant qui joue est en phase d’apprentissage de l’utilisation de son corps. Lorsqu’il en maîtrise un aspect, il veut passer à autre chose qui puisse repousser ses limites. En quelques tours du toboggan, il comprend qu’il peut exécuter la montée de l’échelle et la descente facilement, et cherche un challenge plus éprouvant. Le plus évident à ses yeux se manifeste par l’envie de remonter en sens inverse, pour voir comment il appréhendera cette voie. Sur le plan purement physique, il y découvrira alors les notions d’équilibre, pour apprendre à rester fixé vers l’objectif d’arriver en haut.

Par la même occasion, il apprendra également à calculer et à fournir l’effort nécessaire pour réussir à atteindre l’objectif, sans se remettre à glisser à reculons. Enfin, il prend également connaissance de quelques notions techniques et scientifiques comme la gravité. Même si à son âge il ne sait pas encore de quoi il s’agit, il saura qu’en lâchant prise dans un mouvement d’effort, il se retrouvera forcément au sol.

 

La création de facultés mentales

En parallèle à ces nouvelles découvertes par rapport à ses capacités physiques, l’enfant effectue en même temps l’acquisition de connaissances. En suite logique, il en découle de nouvelles notions qu’il apprendra à reconnaître à partir de ce moment, et qu’il pourra respecter à l’avenir. La première et la plus importante concerne la capacité de reconnaître les niveaux de difficultés d’une entreprise. Lorsqu’il a compris qu’il peut facilement monter à l’échelle et redescendre aussi vite par le toboggan, il cherchera à faire mieux, en empruntant en sens inverse. Il y découvrira alors qu’une procédure peut être plus difficile qu’une autre, même si elle s’avère être tout aussi amusante. Il saura de ce fait que la vie se compose de nombreuses possibilités, dont certaines peuvent être compliquées.

Par ailleurs, il se découvrira également une nouvelle capacité mentale qui naît naturellement suite à cette activité : la volonté de réussir. Remonter le toboggan n’est pas toujours évident, et en retombant à mi-parcours, il apprendra à donner plus de lui-même pour se retrouver au sommet. Il constatera à quel point il doit s’investir pour réussir son entreprise, et en combien de temps il peut se mobiliser pour atteindre cet objectif. Puis, lorsqu’il y arrivera, il goûtera à la fierté d’avoir réussi.

Dans un autre registre, l’enfant qui remonte le toboggan à l’envers exprime également une manière de tester de nouveaux sentiments, notamment le contrôle de la peur et des appréhensions par rapport à ce qu’il est en train de faire. Durant ses glissades ou ses chutes, il peut en effet se faire mal, et obtenir les réprimandes des parents ou les moqueries de ses compagnons en prime. Il y apprend alors comment surmonter cette peur jusqu’à ce qu’il réussisse à la contrôler, et à poursuivre ses pérégrinations.

 

L’édification de la personnalité

En général, les parents ont tous tendance à s’engager dans la surprotection de leurs petits, de peur qu’ils ne se fassent mal ou qu’ils tombent sur une mauvaise expérience dans leurs activités. Mais même si ce principe relève d’une situation logique et légitime, elle peut parfois influencer l’enfant dans sa manière de sculpter sa personnalité. Lorsqu’il remonte le toboggan en sens contraire, il sait pertinemment qu’il va à l’encontre des normes. Mais il a besoin de savoir quelles sont les réelles conséquences de cette action qu’il entreprend, et donc de voir comment il va réagir. 

Il peut par exemple ressentir de la satisfaction en réussissant à atteindre le sommet avant les autres, qui ont suivi le chemin conventionnel de l’échelle. Il peut aussi expérimenter les risques de disputes et de bagarres avec les autres, sachant qu’il se pose en obstacle dans le bon déroulement d’un processus. Dans tous les cas de figure, il apprend à prendre position et à défendre son point de vue, par exemple en vous expliquant pourquoi il tient à remonter par la glissière alors que vous le lui défendez.

Il peut également s’inculquer les principes de la négociation, en apprenant à demander de manière diplomatique à celui qui est déjà en haut, de ne pas se lancer parce qu’il n’est pas encore arrivé au sommet. Il se donne la possibilité de développer une personnalité battante, qui persiste dans ses engagements. Il peut également se découvrir la personnalité de celui qui abandonne dès les premières difficultés, et pour lequel il faudra beaucoup d’efforts pour briser les barrières.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments