4 astuces pour faire glisser un toboggan

Dernière mise à jour: 01.10.20

0
0

 

Parmi les éléments de jeux qui ont su traverser les années, le toboggan figure parmi ceux qui ont passé d’une génération à l’autre. Bien que son apparence physique varie au gré des époques, le principe de fonctionnement reste le même. Cet équipement ludique produit toujours les mêmes sensations à l’enfant qui y joue.

 

Prévenez les déformations

À l’origine, les anciens toboggans étaient construits en bois. Lorsque la partie glissante fonctionne comme il faut, tout va bien. Mais avec le temps et l’usure, les risques de blessures et d’échardes augmentent. Pour éliminer définitivement ces dangers, et permettre aux enfants de s’amuser sans garder de mauvais souvenir après le passage sur cette aire d’amusement. Aujourd’hui, le toboggan est fabriqué dans un matériau beaucoup plus sécurisant et plus solide, donc plus durable également : il s’agit du PVC. De nombreux modèles existent aujourd’hui, sous toutes les formes et dans toutes les dimensions. Quand vous achetez un nouveau toboggan, vous devez vous assurer qu’il durera suffisamment longtemps pour permettre à vos petits de s’y amuser pendant toute leur enfance.

Toutefois, comme tout équipement fabriqué à base de plastique, la partie glissante peut connaître certains désagréments, notamment une déformation au niveau de la rampe de glissement. Votre enfant ne pourra alors plus glisser normalement, la courbure accentuée dans la partie centrale risque de l’y retenir, et le plaisir obtenu dans la première partie du trajet s’effacera aussi vite qu’il est apparu. La meilleure solution pour prévenir cette situation consiste à installer votre équipement sur un terrain spécialement conçu à cet effet. En d’autres termes, ne laissez pas la glissière flotter. Comblez le vide qui se trouve en dessous. De ce fait, ni le poids des passages ni l’effet du temps et du climat n’influenceront plus la forme originale de la rampe de glissade.

Éliminez les fissures

Une autre faiblesse de la matière plastique est la marque laissée par les saisons. Les passages successifs du soleil, de la pluie et de la neige, ou encore l’influence des vents finissent par avoir raison de l’intégrité de la structure. En guise de résultat, des craquelures finissent par apparaître, et peuvent même se terminer en véritables fissures. Selon la taille et la gravité de ces dernières, non seulement la rampe de glissement risque de ne plus permettre de glisser normalement, mais elle peut même présenter un risque de blessure. Une fente saillante peut en effet déchirer non seulement les vêtements, mais aussi la peau des mains, des jambes, des cuisses ou des fesses. Un passage à grande vitesse laissera dans ce cas plus qu’un mauvais souvenir.

Pour éliminer ces risques, vous devez procéder à une réparation facile, que vous pouvez effectuer vous-même. Il vous suffit en effet de procéder à une soudure plastique ou PVC, pour éliminer les craquelures et les fissures. Pour commencer, vous devez déposer la rampe de glissement, de manière à pouvoir atteindre plus facilement chaque fissure des deux côtés du toboggan. Ensuite, procédez à un ponçage léger des parties avoisinant la fissure, des deux côtés.

Vous pouvez ensuite effectuer la soudure, en faisant fondre des pièces de PVC sur les parties à traiter. Veillez à ne pas abuser de la flamme de votre chalumeau, de manière à ne pas faire fondre toute la structure. Lorsque la soudure a bien pris, il ne vous reste plus qu’à effectuer un nouveau ponçage en règle, pour redonner tout son glissant à votre toboggan, et que tout reste à niveau.

 

Redonnez de la couleur

Au gré des parties de glissade, le toboggan perd irrémédiablement de la couleur et adopte un teint décoloré, qui donne de moins en moins envie aux enfants d’y jouer. Pour couronner le tout, moins il y a de passage, moins l’effet glissant sera favorable pendant le jeu. Par ailleurs, le toboggan ne présentera pas le même niveau du point de départ au point de sortie, à quelques millimètres près.

Même si ces détails ne sont pas importants du côté visuel, ils se ressentent dans les séances de jeux, par la simple impression de ne pas glisser de manière uniforme. À un certain moment, l’on ressent un certain ralentissement, qui provoque le réflexe d’effectuer des mouvements inconscients, dans l’objectif de pouvoir accélérer de nouveau. Pour épargner cet effort à vos enfants, il vous suffit de redonner de la couleur au toboggan.

Procédez à un ponçage en douceur pour éliminer le reste de couleur, mais aussi pour essayer de remettre toute la surface au même niveau. Vous aurez peut-être besoin de chauffer un peu pour décaper le reste de peinture, mais cette opération vous aidera aussi à préparer la surface, pour qu’elle permette une bonne accroche de votre couleur. Passez alors deux couches successives d’apprêt, avant de peindre effectivement avec la couleur de votre choix. Lorsque cette dernière couche est bien sèche, finissez avec un vernis acrylique qui redonnera de l’éclat à la rampe, mais qui contribuera également à un meilleur glissement.

Entretenez le passage

Pour que votre toboggan procure les sensations recherchées pour longtemps, n’attendez pas de détecter un dysfonctionnement manifeste pour en prendre soin. Un entretien régulier de l’équipement vous permet d’en profiter de manière optimale et plus longtemps. En y appliquant régulièrement du produit de rénovation plastique, généralement utilisé pour les intérieurs de voiture. Frottez-en avec du chiffon sur toute la pente, puis laissez sécher. Non seulement le plastique retrouvera sa brillance, mais il restera toujours aussi glissant qu’à l’origine.

Un autre produit se matérialise par la silicone en spray, que vous pouvez utiliser de la même façon. Pulvérisez-en sur toute la surface de glissement, puis laissez sécher avant de frotter pour redonner du lustre et du lissage. Vous pouvez même rajouter un peu de cire ionisée pour sublimer l’effet de chaque glissade. Toutefois, veillez à bien frotter et à ce que tout soit bien sec, pour que vos enfants ne se retrouvent pas avec des vêtements tachés. En procédant à un entretien régulier, vous pourrez détecter assez tôt le moindre dysfonctionnement de votre équipement.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments