Nos astuces pour entretenir un toboggan

Dernière mise à jour: 01.10.20

0
0

 

Car il est installé en extérieur, le toboggan fait face à plusieurs agressions dont notamment la pluie et le soleil ! Bref, autant dire que cet équipement est continuellement mis à l’épreuve. Au fur et à mesure du temps, il devient alors moins glissant, ou pire, perd son éclatante couleur neuve. Pour redonner le sourire à vos enfants et fournir une nouvelle jeunesse à ce jeu, voici quelques conseils d’entretien.

 

Le respect de la matière

Pour tout nettoyage, la matière de conception est toujours le premier élément à vérifier, car il permettra de détecter si tel ou tel produit lui conviendra. Notamment, le bois fait partie des plus fragiles et des plus capricieux en termes d’entretien. Généralement, les toboggans conçus avec cette matière sont déjà traités pour résister efficacement aux aléas climatiques, mais si le fabricant ne le souligne pas, alors voici comment procéder : plusieurs fois à l’instar de 2 fois par semaine, faites un petit ponçage sur la structure, pour que l’équipement gagne en douceur. De la même façon, vous éviterez également la prolifération des bactéries pouvant être nuisibles pour les enfants. Ceci fait, nettoyez le tout à l’aide d’un chiffon sec et appliquez de l’huile de lin ou de la lasure pour couvrir l’ensemble. Pendant les périodes de fortes pluies, pensez à acheter une housse de protection ou à totalement déplacer l’aire en intérieur pour éloigner sa dégradation.

Pour le cas des toboggans en métal, le principal souci se pose au niveau de la rouille lorsqu’ils sont face à l’humidité. Il est donc très important de passer régulièrement de l’antirouille sur toute surface intégrant du fer dans le jeu. Si vous avez toutefois un modèle en acier alors seuls quelques nettoyages occasionnels suffiront, car cette matière est généralement traitée pour éviter ce genre d’agression.

Quant au plastique, également très prisé pour la conception d’aires de jeux, les techniques de conservation et de nettoyage sont diverses ! Car il est connu que s’il est mal entretenu, cette matière devient rapidement terne. Déjà, avant chaque utilisation, pensez à chiffonner la pente de glisse pour enlever toute forme de résidu. Éventuellement, si certaines saletés sont coriaces, servez-vous de l’eau à haute pression pour vous faciliter la tâche.

 

Les méthodes de grand-mère

Si vous préférez les techniques naturelles pour retrouver l’état neuf de votre toboggan en plastique alors vous avez l’embarras du choix. D’abord, la pierre d’argile figure parmi les solutions les plus faciles, car elle devra uniquement être trempée dans l’eau pour avoir un certain mélange. Ce dernier pourra être appliqué à l’aide d’une éponge mousse pour nettoyer le toboggan. L’équipement devra ensuite être rincé et séché au soleil.

L’association du vinaigre blanc ou de l’alcool ménager à de l’eau est également une bonne option, car ce sont là des ingrédients que vous pourrez toujours avoir à portée de main. D’autant plus qu’il s’agit des meilleures méthodes pour que le toboggan retrouve sa bonne capacité de glisse.

Pour les toboggans dont la couleur a jauni des effets de la chaleur, l’eau oxygénée sera la plus conseillée. Cette pratique est de plus, relativement simple, car il suffira de l’appliquer sur la surface à nettoyer, et d’ensuite sécher le dispositif à l’air libre.

En outre, si le toboggan a retrouvé sa belle teinte, mais qu’il a toujours du mal à faire glisser les enfants, n’hésitez pas à vous munir de solutions plus efficaces dont les rénovateurs de plastique ou encore les silicones en spray. Si toujours, rien ne marche, c’est que le modèle aura fait son temps, et que c’est le moment de trouver son remplaçant. Justement, nous avons cherché pour vous les meilleures offres en alliant sécurité et praticité dans notre comparatif !

 

Les techniques de rénovation

Bien évidemment, il est tout à fait possible de retrouver les belles couleurs d’origine du toboggan en adoptant certaines méthodes de peinture. Comme le plastique est la matière la plus utilisée pour la conception de cet équipement alors nous parlerons plus principalement de son relooking. D’abord vient la phase de préparation où il faudra poncer certaines surfaces dites « trop lisses », ou irrégulières avec de la laine d’acier, pour mieux appliquer la sous-couche plus tard. Lavez ensuite à l’aide d’eau savonneuse et utilisez du vinaigre pour enlever les tâches trop ancrées.

Avant la peinture elle-même, vous devez d’abord mettre une sous-couche permettant une meilleure tenue des couleurs après. Ce primaire d’accrochage spécial PVC doit sécher en fonction des conseils de son fabricant et être réappliqué encore une fois, si le plastique reste très lisse. Si tel n’est pas le cas, alors vous pouvez déjà sélectionner la teinte de votre choix et l’appliquer sur toute la surface. Idéalement, une peinture glycérol est la mieux recommandée, car elle permettra au toboggan d’être facilement lavable par la suite. Si besoin, n’hésitez pas à recouvrir 2 couches pour davantage d’efficacité, que ce soit à la brosse, au rouleau ou au pistolet.

Pour finir, il ne faut pas oublier de vernir la peinture une fois qu’elle est totalement sèche. Dès lors, vous aurez le choix entre les types mats, brillants ou satinés, en fonction de vos goûts.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments