Les jeux de carte les plus populaires et leurs règles

Dernière mise à jour: 13.04.21

 

52 cartes, plusieurs fronts, il y aura toujours une équipe gagnante et une autre perdante, vous y êtes, c’est le jeu de cartes. Plusieurs modifications ont été apportées à cet ensemble pour fluidifier et enrichir la partie, mais il faut reconnaître que les bases n’ont pas changé. Découvrez les variantes les plus populaires !

 

Le menteur

Parmi les jeux de société à deux ou à plusieurs, celui-ci de bobard et de bluffs pour gagner. C’est d’ailleurs ce qui fait sa particularité.

Objectif

Il suffit de se débarrasser de toutes ses cartes.

Nombre de joueurs

Ce jeu de cartes peut être compté parmi les jeux à deux, car, il faudrait au minimum 2 personnes pour qu’une partie ait lieu.

Consignes

La règle du jeu est simple, on distribue toutes les cartes équitablement aux participants, on peut en utiliser 2 (soit le format 52) si l’on est nombreux. Une première personne va poser sa carte au milieu à découvert tout en annonçant sa couleur. Le reste des joueurs le suit, et ils garderont leurs cartes cachées toujours en clamant la même couleur.

Dès qu’un joueur soupçonne un autre et affirme qu’il s’agit d’un « Menteur », ce dernier sera dans l’obligation de retourner sa carte. Si c’est avéré, l’accusé ramasse toutes les cartes accumulées en dessous de la sienne. Dans le cas contraire, celui qui dénonce les recevra à sa place. Et ce jeu de cartes reprend jusqu’à ce qu’une personne ait écoulé toutes ses cartes en main.

Whist

Un jeu de pli d’origine anglaise très ancien qui, à la seconde moitié du XIXe S, donne naissance au bridge.

Objectif

Atteindre les 13 plis qu’on appelle également « levée ».

Nombre de joueurs

Il intègre la liste des jeux à 4, car il exige 2 équipes de 2 individus.

Consignes

Il faudra détenir 52 cartes à jouer qui seront disposées par ordre de valeur comme suit : As, roi, dame, valet, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2. Un participant distribuera 13 cartes à chacun dans le sens des aiguilles d’une montre, et gardera la dernière qui lui revient. Celle-ci représente l’atout. La levée commence avec la personne à gauche du donneur et les autres suivent avec la même couleur. Un pli est remporté par celui ou celle qui possède la pièce la plus élevée. Et il ou elle relancera également la levée d’après.

Dans le cas où l’on ne possède pas la demande, on peut mettre une autre nuance ou encore couper avec un atout. Si plusieurs de ces derniers sont jetés sur le tapis, c’est la valeur qui l’emporte. La possession des honneurs (roi, dame et valet) est comptée pour 2 points dans la règle originale de ce jeu de cartes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, savoir bien choisir sa stratégie est un billet pour gagner. Afin de rester bien concentré, préférez jouer en famille ou amis dans un lieu confortable, idéalement régulé par un thermostat.

 

La bataille

C’est certainement le jeu de carte facile, que l’on puisse trouver. Nul besoin de stratégie pour gagner, laissez faire le hasard.

Objectifs

Il faut avoir toutes les cartes du jeu.

Nombre de joueurs

2 ou plus

Consignes

Un jeu de 52 cartes ou même de 32 cartes peut suffire pour démarrer cette partie si les participants ne sont pas nombreux. Les honneurs passent avec l’As en tête, le reste suit une décroissance de 10 à 2, ainsi s’évaluent les pièces. Les cartes seront distribuées également pour chacun. Sans regarder la valeur, les joueurs jettent simultanément la carte qui se trouve au-dessus de la pile qu’ils ont en main. Celui qui a la carte à la valeur la plus élevée l’emporte. Dans le cas de deux « 6 » ou de deux « dame », il y a ce qu’on appelle « Bataille ».

Les participants surenchérissent avec une nouvelle carte pour essayer de récupérer les deux identiques de dessous. Si la similarité revient, l’opération se répète jusqu’à ce que le sort en décide autrement. Une fois que l’on a écoulé toutes les cartes en main, on reprend et l’on réutilise celles que l’on vient de gagner dans l’objectif de rafler toutes les cartes restantes.

UNO

Défini par un soupçon de hasard avec des coups prémédités accompagné de réactivité, ce jeu composé de 108 cartes est très addictif et se joue partout. Vous comprendrez donc que tous les jeux de cartes ne se limitent pas aux 32 et 52 qui sont des standards, il en existe d’autres comme celui-ci.

Objectif

Se débarrasser en premier des 7 cartes qui sont distribuées au début et gagner par la même occasion les 500 points.

Nombre de joueurs

2 minimum, mais il est possible d’y jouer à 10.

Contenu

De 0 à 9 :

19 cartes rouges ;

19 cartes bleues ;

19 cartes vertes ;

19 cartes jaunes ;

Ensuite,

8 cartes pour Passer son tour (type sens interdit)

8 cartes pour Changement de sens (type flèches)

8 cartes pour Piocher (de nombre égal pour chaque couleur)

4 cartes Piocher

4 cartes Joker

4 cartes Uno (on les retire avant le jeu).

Consignes

UNO complète la liste des jeux à trois. La partie commence avec une pioche aléatoire effectuée par la personne qui se trouve à gauche du distributeur. Puis chacun suit avec une carte de la même couleur ou avec un numéro similaire de couleur distincte ou une carte spéciale.

Dans le cas d’une carte « +2 », le joueur suivant est obligé de piocher 2 cartes et de passer son tour. Bien évidemment, celle-ci ne peut être utilisée que s’il y a une couleur identique en dessous ou bien une autre carte +2. Presque pareil pour le +4 qui fera piocher 4 nouvelles cartes au suivant. Dans la règle de jeu général, ces atouts ne doivent être exploités que si l’on ne peut répondre convenablement avec les cartes couleurs numérotées.

Si un joueur utilisant ces derniers est accusé de bluff par omission de ce détail, et que cela se confirme, ce sera lui qui piochera les cartes destinées à l’autre. Une carte « changement de sens » inverse la rotation de la pioche, et il faut qu’elle soit de la même couleur que celle qui est jouée pour être acceptée. Vous trouverez de nombreuses autres déclinaisons comme le solitaire 3 cartes, mais ce qui les distingue ce sont les règles du jeu.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments